Aujourd’hui nous allons parler d’instagram, pour certains ce sera « foodstagram » à l’image de cette communauté qui adore photographier le contenu de leurs assiettes.

Instagram est donc une application de partage de photos et vidéo qui fût lancée en octobre 2010, cette application s’inscrit dans le mouvement phonographique qui est la pratique de la photographie avec un téléphone mobile. L’application a connu très vite un grand succès, en 2 ans, elle comptait déjà 100 millions d’utilisateurs. Dès lors l’application a attiré l’attention de Facebook.

Le meilleur produit de Facebook aujourd’hui ces photos, en 1 an ce sont plus de 70 000 milliards de photos qui sont publiés sur Facebook chaque année, et une application/réseau social qui se lance sur le même secteur que Facebook représente certainement une menace et comme pour toutes les grosses boîtes, Facebook se voit offrir des options, détruire l’entreprise, le racheter et l’aider à se développer ou l’intégrer à son service. Ce fut la seconde option, Facebook a racheté l’application pour la jolie somme de 16 milliards de dollars en avril 2012. L’application s’est grandement développé avec 300 millions d’utilisateurs aujourd’hui soit un gain de 200 millions en un peu plus de 2 ans.

Depuis le lundi 9 mars l’application accueille de la publicité, il s’agissait de la suite logique après le rachat de Facebook. Et il s’agit aussi de donner une valeur réelle à l’application. Avant tout instagram restait une publication de photo avec une base utilisateur forte et cette application ne générait aucun chiffre d’affaires à l’image d’un whatsapp et nous sommes dans le monde du business rien ne se font sur la base du volontariat mais du profit et si vous utilisez un service, soit vous acceptez de le payer soit vous êtes les produits. L’ensemble des réseaux sociaux l’ont très bien compris et Facebook le premier et le schéma étaient tout tracés pour Instagram dans ce sens peut-on craindre l’apparition de la publicité sur Whatsapp dont facebooka aussi faite l’acquisition ?

La plus question est de savoir si les craintes d’instagram étaient fondées concernant le modèle publicitaire, c'est-à-dire que le fait de monétiser sa base d’utilisateurs à travers la publicité puisse les faire fuir, Instagram a commencé pour ceux qui l’ignorent le modèle publicitaire depuis 2013 dans les pays anglo-saxons qui sont certainement plus permissifs en matière de sécurité utilisateurs et de business-modèle basé sur la publicitaire, ce qui est moins le cas en France, les gens sont plus enclin à accepter de payer un service pour ne pas avoir de la publicité ou même trouver un moyen pour ne pas avoir de publicité tout en restant gratuit.